Charles Aznavour est mort à l’âge de 94 ans

Charles Aznavour est mort à l’âge de 94 ans

Le célèbre chanteur Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans, assurent ses attachés de presse dans un communiqué diffusé ce lundi.

70 ans de carrière. 1.400 chansons. 51 albums studio. 21 albums live. Et des millions de fans. C’est un monstre de la musique française qui est mort la nuit dernière. A 94 ans, Charles Aznavour a quitté la scène pour la dernière fois.

Dernier des géants de la chanson française, le chanteur français est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 94 ans à son domicile dans les Alpilles, dans le sud de l’Hexagone.

Véritable ambassadeur de la culture française, le chanteur français le plus connu à l’étranger revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute.

Ces dernières semaines, l’infatigable Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens, avait d’ailleurs dû annuler quelques concerts. D’abord en avril à Saint-Pétersbourg, victime d’un tour de reins. Puis en mai, en raison d’une fracture de l’humérus gauche, après une chute. Une accumulation de pépins physiques qui le ramenaient subitement à sa condition de mortel.

«Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil», se plaisait-il à nuancer. Une façon espiègle de défier le poids des années pour celui dont le couronnement artistique est venu assez tardivement, à 36 ans, le 12 décembre 1960 à l’Alhambra.

Connu pour ses grandes chansons comme «La Bohème», «La Mamma» ou «Emmenez-moi», mais aussi pour son engagement pour l’Arménie, il a aussi écrit pour les plus grands, Juliette Gréco, Gilbert Bécaud, Edith Piaf qui le soutint ardemment et fut un de ses «quatre points cardinaux avec Charles Trénet, Constantin Stanislavski et Maurice Chevalier».

«Quand on vit, on a peur de mourir»

Encore très présent dans les médias, Charles Aznavour n’avait aucun problème à évoquer sa mort. «Quand on vit, on a peur de mourir», souriait-il face à la caméra de BFM TV.

«Mourir, c’est quoi? Qu’est-ce qui meurt? Si tout meurt, c’est très embêtant [...] Mais il faut prendre ça à la rigolade. Il faut essayer de rire jusqu’au bout. Moi, je mourrai sûrement avec ma famille autour de moi, un livre à la main et puis, toujours un peu d’humour.»

Parfois brocardé à ses débuts pour sa petite taille et sa voix, Charles Aznavour a entretenu son mythe par la scène, dans les salles les plus prestigieuses du monde. Comme une revanche sur tous ceux qui ne lui prédisaient aucun avenir et qui «sont tous morts depuis longtemps, alors que moi... je suis encore là», cinglait-il.

Charles Aznavour était annoncé à Bruxelles le 26 octobre et devait encore se produire en novembre et décembre à la Seine musicale, près de Paris, puis en mini-tournée en France.

Source: Avenir.net

>> Signez le carnet de condoléances.

©2016 Inmemoriam - une initiative de Mediahuis - Website by Brainlane